Blog Bayard Éditions

everything-everything-le-filmEverything, Everything

Nicola Yoon

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Eric Chevreau

Le plus grand risque dans la vie, c'est de ne pas en prendre...

 

 

A côté du monde

Madeline Whittier vient de fêter son dix-huitième anniversaire, et elle n’est jamais sortie de chez elle. Elle est atteinte d’une maladie auto-immune, qui la rend allergique au monde. Pour entrer dans sa maison, les gens doivent passer par un local de décontamination et un sas stérile. Mais, de toute façon, Madeline ne reçoit jamais de visiteurs. Elle ne voit personne d’autre que sa mère et Clara, son infirmière.

Un saut dans la vie

Un jour, de nouveaux voisins arrivent, et Madeline ne peut s’empêcher de les espionner. Surtout le fils de la famille, Olly, qui a quelque chose de fascinant et de séduisant.  Lui aussi est intrigué par son étrange et jolie voisine, toujours à sa fenêtre. Tous deux commencent une correspondance sur Internet, jusqu’à ce que la jeune fille ne supporte plus de ne pas voir Olly en vrai. Contre toute attente, la mère de Madeline accepte que le garçon pénètre chez elles. La rencontre est un véritable coup de foudre. Désormais, Madeline va braver l’interdiction absolue . Au péril de sa vie?

 

Nicola Yoon a grandi en Jamaïque et à Brooklyn. Elle vit aujourd’hui à Los Angeles avec sa fille et son mari, qui a réalisé les illustrations intérieures de Everything, everything. Il s'agit de son premier roman.

 

Voir la vidéo du film

 

Laisser un commentaire