Blog Bayard Éditions

1507-1Le cauchemar Edgar Poe

Polly Shulman

Traduit de l'anglais par Karine Suhard-Guié

 

Où l'on côtoie de curieux fantômes...

 

De drôles d'objets

Au lycée, Susannah est surnommée « Sukie la Bizarre ». Il faut dire qu’elle vient d’emménager dans le manoir de sa grand-tante réputé hanté... et qu'elle est constamment suivie par le fantôme de sa sœur Kitty.  Depuis la mort de sa soeur, ses parents ont perdu leur emploi et se sont installés chez la vieille tante Hepzibah où le père de Suzie vend des objets sur le marché aux puces.  Un jour où elle l’aide, un homme étrange aborde la jeune fille : il lui propose cent cinquante dollars pour un vieux balai qui n’est pas à vendre. Quelque temps plus tard, deux jeunes gens ont la même requête : il s’agit d’Elizabeth et Andreas, qui travaillent au Dépôt d’Objets Empruntables de la Ville de New York.

 

Une extraordinaire bibliothèque

Dans ce lieu on ne trouve que des objets ayant un jour marqué l’Histoire ou la littérature. Or, Elizabeth est très intéressée par le manoir où vit Sukie, car il a été le théâtre d’une ancienne légende. Peut-être y reste-t-il des choses qui auraient leur place dans l’annexe Edgar Poe, spécialisée dans les romans fantastiques et d’horreur ? Sukie, intriguée, se renseigne sur cette fameuse légende : elle est extrêmement sombre, et il y est question d’un trésor disparu. Voilà qui pourrait régler les problèmes financiers de la famille… à condition que l’histoire ne soit pas fictive. C’est du moins ce que pense Sukie jusqu’à ce qu’elle pénètre dans le Dépôt et découvre que les merveilles qui y sont entreposées ont les mêmes pouvoirs que dans les romans dont elles sont issus…

 

Après les contes de fées ("La malédiction Grimm") et la science-fiction ("L'expédition Wells") , un nouvel hommage à la littérature fantastique .

 

Polly Shulman vit à New York. Diplômée de Yale, en section maths, elle est aujourd'hui auteure et chroniqueuse dans des journaux tels que le "New York Times" et "Science". Quand elle était lycéenne, elle travaillait dans la grande bibliothèque publique de New York, et avait la clé du département des documents rares...

 

 

Laisser un commentaire