Blog Bayard Éditions

Eux, c’est nous

Couverture-Eux-c-est-nous-CPE_CONSEIL_20_OCTOBRE.indd

"Eux, c'est nous"

Daniel Pennac, Jessie Magana, Carole Saturno -  Serge Bloch

Co-édition Les éditeurs Jeunesse avec Les réfugiés.

En librairie le 20 novembre 2015, Journée internationale des droits de l’enfant.

Ce livre est né d'une collaboration entre des auteurs et plus de cinquante éditeurs jeunesse qui se sont mobilisés bénévolement, soutenus par le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil et les libraires , qui tous s’associent  à l’opération. L’intégralité des revenus issus de la vente de cet ouvrage sera versée à La Cimade association de solidarité active avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d’asile depuis 1939.  Ceux-là même qui fuient la barbarie subie de plein fouet vendredi 13 novembre.

Les libraires en parlent

"Eux, c'est nous". Ce petit livre retentit avec force. Plus que jamais, ce vendredi. Des enfants, des femmes, des hommes fuient la guerre, la peur, la mort, la barbarie. La barbarie qui nous a plongés dans l'effroi il y a sept jours. Il nous faut ce livre, de toute urgence. Il nous faut le lire, le partager en famille, avec nos enfants, l'offrir, l'avoir à portée de main, en permanence. Il nous faut tout simplement cette dose d'humanité. Librairie La Courte Echelle, à Rennes (35)

Ce qu'en dit le public

« J’ai découvert "Eux, c'est nous", en chair et en os, chez mon libraire. Bravo, il est magnifique. Mon fils, treize ans, l’a lu d’une traite. Comme un refuge, après le chaos que nous venons de vivre. Ma fille, dix-sept ans, a décidé d’organiser une vente en nombre au primaire et au collège de son établissement. Ah oui, il nous fait du bien ce livre, et je suis aussi touchée par ces valeurs et l’engagement qui nous réunit. » Nathalie
« J’ai lu le livre avec mon fils de neuf ans, je n’ai aucun doute sur la valeur de sa pédagogie, sur son efficacité… et même sur l’apaisement qu’on y trouve. » Carole

Un livre important, qui véhicule, des valeurs profondes. Soutenons-le, faisons-le lire, offrons-le....