Blog Bayard Éditions

Memor

MemorMemor, le monde d’après

Kinga Wyrzykowska

 

Tomek,un jeune adolescent , se trouve projeté à Memor, le monde des morts, où il découvre un complot mettant en danger son propre frère mais aussi la mémoire du monde.

 

Un monde inconnu

Tomek, porte à son cou une Mnémosyne, un bijou invisible offert par une vieille femme mystérieuse qu’il a rencontrée peu de temps après la mort de son frère aîné Tadzio. Or, cette Mnémosyne chauffe étrangement depuis que Tomek a constaté que son frère s’effaçait peu à peu de la dernière photo qu’il a prise de lui. Un jour, la Mnémosyne devient brûlante, et une force irrésistible entraîne Tomek dans un monde inconnu.

 

La force du souvenir

Sur la planète Memor vivent les défunts tant que les vivants se souviennent d’eux. Le jour où ils sont oubliés, ils disparaissent de Memor. Un homme étrange, Fulcanelli, s’est révolté contre cet ordre établi. Prêt à tout pour exister éternellement à Memor, il a mis au point un trafic qui lui permet de manipuler la mémoire des vivants. Et Tadzio est l’une de ses cibles…

 

Un  premier roman  étrange à l'imaginaire débordant,  une succession  d’aventures au cours duquel Tomek voyage de planète en planète sur le dos d’un ptérosaure, rencontre Charles Darwin ,  Marie Curie ou Janis Joplin,  tombe amoureux et choisit finalement de tout risquer pour que le souvenir des morts reste intact chez les vivants.

 

Kinga Wyrzykowska est née en 1977 à Varsovie, en Pologne. Quelques années avant la chute du mur de Berlin, elle déménage avec ses parents en région parisienne. Elle apprend alors à lire, conter et rêver en français. Après des études de lettres, elle exerce différents métiers , cependant, dans le plus grand secret, elle accumule, cachés dans son ordinateur, des fichiers Word remplis d’anecdotes, de graines d’histoires et d’ébauches de nouvelles. L’une d’elles, celle de Tomek et de son frère disparu, lui donne envie d’y consacrer son premier roman, "Memor, le monde d’après".